Astuces et recettes de cuisine

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Viandes

Fil des billets

mercredi 25 juin 2014

Boeuf mode

Un plat comme en faisaient nos mères et nos grand-mères.

Le bœuf mode demande beaucoup de cuisson pour que la viande soit fondante.

Le petit + de la recette : des petits oignons grelots ont été insérés à l'intérieur de la pièce de bœuf. Vous n'êtes pas obligés d'en mettre partout ou d'en mettre autant, c'est une question de goût.

Recette pour 6 personnes

Ingrédients :

  • 1,5 kg de bœuf à braiser lardé
  • 1 pied de veau fendu en 2
  • 1,2 kg de carottes
  • 1 oignon
  • 250 g de petits oignons grelots
  • 1 cs de concentré de tomate
  • 2 verres de vin blanc sec
  • 2 verres d'eau
  • 2 gousses d'ail
  • 50 g de beurre
  • 1 filet d'huile
  • 1 bouquet garni
  • sel et poivre
Préparation :
  1. Faites larder et ficeler votre pièce de bœuf par le boucher. Plongez la lame d'un couteau fin au cœur de la viande et insérez-y un oignon grelot (choisissez les plus petits). Renouvelez l'opération sur tout le morceau de viande à des profondeurs différentes et plus ou moins suivant vos goûts. 
  2. Dans une cocotte, faites chauffer le beurre avec un filet d'huile et faites-y dorer le morceau de bœuf de tous les côtés. Quand la viande est dorée, ajoutez le pied de veau fendu en deux, l'oignon épluché, une carottes coupée en rondelles, le concentré de tomate, le vin, l'eau, le bouquet garni, les gousses d'ail. Salez et poivrez et laissez cuire une heure trente sur feu doux et à couvert.
  3. Pendant ce temps épluchez les carottes et coupez les en fines rondelles. Au bout d'une heure trente ajoutez les carottes dans la cocotte avec les oignons grelots restants et poursuivez la cuisson encore une heure.
  4. Dressez dans un grand plat creux, le bœuf tranché au milieu et les carottes autour.

mercredi 14 mai 2014

Filet de canard, écrasé de vitelottes et fleur de patate douce

J'aime bien le sucré-salé à condition que ce soit très subtil, surtout avec le canard.

Dans cette recette, les deux fleurs de patate douce apporte juste ce qu'il faut de douceur à mon goût.

J'ai entendu dire dans une émission culinaire qu'il n'était pas nécessaire d'éplucher les vitelottes ; j'ai voulu essayer mais je trouve que c'est pas top pour un écrasé. Il reste des morceaux de peau désagréables à mon goût qui apportent même un peu d'amertume.

La prochaine fois j'épluche mes vitelottes comme d'habitude.

Recette pour 2 personnes

Ingrédients :

  • 400 g de vitelottes
  • 1 patate douce
  • 1 filet de canard
  • 1 filet d'huile 
  • 30 g de beurre
  • un peu de crème ou de lait
  • un fond de vin blanc
  • 1 cc de fond de veau
  • sel poivre
  • mélange 5 baies
Préparation :
  1. Épluchez les vitelottes et la patate douce. Faites cuire les pommes de terre dans de l'eau bouillante salée. 
  2. Découpez la patate douce en tranches d'un centimètre d'épaisseur puis à l'aide d'un emporte-pièce faire des fleurs ou autre forme de votre choix. Mettez une noix de beurre et un filet d'huile de tournesol dans une poêle et faites dorer les fleurs de patate douce des deux côtés. Salez et poivrez et poursuivez la cuisson sur feu doux puis réservez au chaud.
  3. Parallèlement dans une autre poêle faites cuire le filet de canard  côté peau après avoir préalablement fait quelques entailles dans celle-ci. Salez et poivrez. Retournez le filet au bout de 8 minutes et poursuivez la cuisson encore 5 minutes (plus ou moins suivant si vous aimez la viande rosée ou non).
  4. Écrasez les vitelottes à la fourchette, ajoutez du beurre, de la crème ou du lait pour lui donner la consistance souhaitée. Rectifiez l'assaisonnement, ajoutez le mélange 5 baies. Réservez au chaud
  5. Retirez le filet de canard de la poêle puis déglacez au vin blanc, ajoutez un peu de fond de veau et passez la sauce à la passoire. Découpez le filet en tranches.
  6. Disposez la purée de vitelotte dans un cercle à pâtisserie sur l'assiette, ajoutez les fleurs de patate douce et les tranches de canard que vous napperez de sauce. Servez bien chaud.

mardi 22 avril 2014

Manchons de canards sauce aux ceps

Je suis déçue j'ai oublié de faire tremper les haricots blancs, c’est pour moi l'association parfaite avec le canard.

Tant pis je vais me contenter de pommes noisettes, ça fera d'autres heureux.

Ce qui déçoit les uns ravit parfois les autres...

 

Recette pour 4 personnes

Ingrédients :

  • 8 manchons de canard
  • 250 g de ceps
  • 1 oignon
  • 200 ml de vin blanc sec
  • une cuillère à soupe de graisse de canard
  • 1 feuille de laurier
  • une branche de thym
  • un peu de fond de veau
  • sel, poivre
Préparation :
  1. Faites fondre la graisse de canard pour y faire revenir les manchons, ôtez les lorsqu'ils sont bien dorés puis faites revenir l'oignon émincé finement. Déglacez ensuite  la sauteuse ou la casserole avec le vin blanc. Replacez les manchons de canard dans la casserole, ajoutez le laurier, le thym et assaisonnez. Couvrez et poursuivez la cuisson à couvert pendant 30 minutes en remuant une ou deux fois.
  2. Nettoyez les ceps et hachez les grossièrement (vous pouvez également utiliser des ceps déshydratés ou en conserve suivant la saison), faites les sautez dans un peu d'huile d'olive et ajoutez les au canard. Liez la sauce avec un peu de fond de veau, rectifiez l'assaisonnement et servez bien chaud.

dimanche 14 octobre 2012

Saucisson à cuire de Lyon

Ma soeur est venue me rendre visite et elle m'a rapporté de Lyon le fameux saucisson à cuire version nature et version pistachée.

En fin d'année on trouve également une version truffée encore plus délicieuse.

Si vous faites un petit tour par Lyon ou sa région ou si vous avez une charcuterie à côté de chez vous qui fait les produits régionaux, alors je vous invite à goutter cette spécialité.

Pour le préparer rien de plus simple.

Vous déposez le saucisson dans une casserole et vous le recouvrez d'eau froide.

Laissez ensuite cuire dans l'eau frémissante 1/2 heure.

Servez avec des pommes de terre vapeur et du beurre.

Un délice !!!!!!!!!!!!

Si vous aimez l'histoire vous pourrez découvrir l'évolution de la cuisine lyonnaise au cours des siècles en cliquant  ici.

Voter pour cet article sur Wikio

- page 2 de 4 -